Actualités régionales

Renovation de l'hopital Saint Clair à Sète

28 août 2019 à 11h40 Par Guilhem Antoine

« Création d’une salle « nature » et rénovation de la maternité de
l’Hôpital Saint-Clair »


Début des travaux de rénovation de la maternité de l’Hôpital Saint-Clair le 2 septembre 2019.


Cette première phase consiste en l’aménagement d’une salle d’accouchement physiologique, dite salle « nature ».
Son objectif est d’offrir aux femmes la possibilité d’un accouchement naturel dans un maximum de confort, grâce à des équipements spécifiques qui permettront à la future
maman d’adopter toute position qui lui semblera la plus confortable, et ainsi de réduire son stress, la douleur et de faciliter son accouchement.

Les travaux au sein du bloc obstétrical auront lieu sur 2 mois en septembre et octobre 2019. Des travaux de désenfumage contre le risque d’incendie seront réalisés simultanément. Les salles de pré-travail et d’accouchement seront transférées et aménagées provisoirement au sein du service.

Une seconde phase de rénovation de l’unité d’hospitalisation débutera en novembre 2019, avec trois caractéristiques essentielles :


1. La rénovation de l’unité mère-enfant afin de proposer une ambiance adaptée à la
naissance (couleurs, matériaux, mobiliers…), en s’appuyant sur l’expertise d’un architecte d’intérieur spécialisé


2. La transformation des chambres doubles en chambres individuelles avec sanitaires
privatifs, baignoires bébé, lit accompagnant…


3. Le déplacement et l’intégration de l’unité de néonatalogie au sein de la maternité,
pour ne pas séparer l’enfant de sa mère tout en sécurisant les soins techniques.


Appelée « unité kangourou », ce type de service organise la néonatalogie autour de locaux techniques et de chambres mère-enfant. Cette installation permet de prendre
en charge des prématurés requérant des soins continus, mais aussi d’autres pathologies nécessitant des soins pouvant être réalisés dans la chambre, en présence de la mère qui prend ainsi une part active à ceux-ci, à l’alimentation et à la toilette de son bébé.

Le papa est naturellement entièrement associé à cette démarche. L’activité ne sera pas interrompue pendant cette période. Tout sera mis en œuvre par les équipes
médicales, soignantes et techniques pour limiter au maximum les désagréments occasionnés par les travaux.

Nous comptons sur votre compréhension, notre souci étant d’offrir un meilleurconfort et une sécurité renforcée au sein du pôle mère-enfant.